Les films

Tous les films projetés sont en VO sous-titrées en français 

Quatsch und die Nasenbärbande

Veit Helmer 

Les décideurs de l’industrie et du commerce ont choisi Bollevillage, une petite ville située au centre de l’Europe, pour en faire une « zone test » pour les nouveaux produits. Les adultes trouvent cela plutôt bien mais les en- fants et les grands parents ne sont pas du même avis. Les premiers se retrouvent privés de toute imagination et d’originalité et les seconds sont pla- cés autoritairement en maison de retraite. La révolte des enfants va mettre en échec le plan des managers qui repartiront avec leurs nouveaux produits.
Les relations entre les générations retrouveront alors toute leur force.

1961 au cœur de la Ruhr: L’économie allemande est en plein « miracle écono- mique » mais la vie des familles des ouvriers et des mineurs reste bien dure. C’est la cas pour la famille de Julian (12 ans) que la vie confronte à des respon- sabilités lourdes. Là-dessus viennent se greffer sa relation et les expériences partagées avec Marusha, de trois ans son aînée mais plutôt « délurée »…

Berlin Rebel Highschool

Alexander Kleider

Le parcours d’un groupe de jeunes Berlinois, «décrocheurs», marginalisés, en rupture, qui, en passant par un lycée « autogéré » vont se remotiver pour obtenir le bac pro… Une belle utopie qui «marche»… à l’échelle d’un groupuscule !

Als wir träumten

Andreas Dresen

Leipzig, Allemagne de l’Est. Après la chute du mur, Dani, Rico, Mark, Pitbull et Paul, qui ont grandi dans l’utopie socialiste de la RDA, testent leurs limites. Vols de voitures, bagarres de rue, passages en centre de détention, consommation abusive d’alcool et trafic de stupéfiants rythment leur quotidien. Les cinq amis montent un club clandestin dans un squat où ils organisent des soirées techno.

Berlin, 1920 : le jeune Timm Thaler a un don hors du commun : il a un rire irrésistible. Où qu’il aille, il sème l’hilarité. Lorsque le Baron Elbaid le rencontre, il réalise le pouvoir potentiel d’un tel don et pousse Timm à accepter son pacte diabolique : vendre son rire contre la chance aux jeux. Timm pense ainsi améliorer le sort de sa pauvre famille. Pourtant il réalise bientôt que sans son rire, c’est sa joie de vivre et bientôt ses amis qu’il perd…

Quand Andreas Dresen réinvente le mythe de Faust en version enfantine…

RDA, 1956. Quelques lycéens de terminale convainquent leurs camarades de faire une minute de silence en classe, en protestation contre l’intervention soviétique en Hongrie. Cette manifestation critique devient une affaire d’Etat et les jeunes doivent faire face à des accusations et investigations qui pèsent sur leur vie. Un film (un de plus ?) qui aborde un problème important et un épisode intéressant de la – encore – très récente et – toujours – très sensible histoire, – trop souvent – traitée sans trop de nuances !

Toujours très présente au cœur de l’œuvre de Dre- sen, l’exploration de l’histoire récente allemande, des rêves, des doutes et des douleurs… ou quand le vécu perso questionne l’historique, avec beaucoup d’humanité et à travers un regard sans caricature.

 

 

 

 

 

Un autre regard sur les « travailleurs détachés » et leurs relations avec les habitants du pays où ils s’installent. Dans ce film là, ce sont des ouvriers allemands qui viennent travailler sur un chantier en Bulgarie… La pression de la rentabi- lité et les comportements dominateurs ne facilitent pas la communication avec les villageois…

Les vacances d’été viennent de débuter et Léa, 10 ans, ne sou- haite pas partir en colonie avec les filles de son âge. Cette année, elle préfère faire du vélo ou passer du temps chez Mark, un musi- cien vivant dans une ferme délabrée. Une après-midi, elle décou- vre un groupe de garçons en train de construire un radeau et tente de se joindre à eux mais leur bande n’accepte pas les filles…
Ils la mettent pourtant au défi de prouver son courage et sa dé- termination. Surgit alors pour Léa un été riche en aventures.

Sascha est une jeune fille intelligente qui n’a pas la langue dans sa poche. Alors qu’elle n’était encore qu’une enfant, son beau-père Vadim a assassiné sa mère sous ses yeux. Le jour où un article de presse présente le coupable comme un être sensible et repen- tant, Sascha laisse exploser sa colère. Mais les événements prennent une tournure inattendue.

Une journaliste de la TV en recherche d’images fortes sur un quartier « sensible » de la banlieue viennoise sollicite la participation de deux copains qui décident de « jouer le jeu » et d’in- carner tous les clichés attendus sur « les étrangers » ! Mais la réalité les rattrape. Une comédie très riche de sens !

Après s’être séparée de son riche amant, Myriam emménage avec son fils de 15 ans, Michael, dans la banlieue de Berlin. Bien qu’il réussisse assez rapidement à s’intégrer, le jeune homme est victime de racket dans sa nouvelle école. Michael cherche alors désespérément une solution pour trouver de l’argent…

Début du 19e siècle : deux hommes explorent le monde. Alexander von Humboldt, issu de la noblesse, voyage en Amérique du Sud et découvre un mode de vie différent. Carl Friedrich Gauß, issu d’une famille pauvre, fait des recherches chez lui à son bureau et devient un mathématicien réputé. Ces deux Allemands devenus célèbres finissent par se rencontrer.

Cela ressemble à un western pour les enfants: la jeune Emma va passer ses vacances dans la ferme de sa grandmère. L’oncle de l’enfant est mort, laissant en héritage un cheval nommé Mississippi. Albert, le neveu, souhaite l’envoyer à l’abattoir, mais Emma s’y oppose.

L’émigration vers l’Allemagne depuis l’Amérique latine vue et vécue par Naomi, 20 ans, jeune femme péruvienne et Charo, 13 ans, adolescente colombienne.

Charo mène une vie apparemment normale d’adolescente à Berlin. Mais un jour la police sonne à sa porte : sa famille colombienne n’a pas de titre de séjour en Allemagne. Même sa meilleure amie ne doit pas le savoir.

Benjamin, un étudiant allemand, bourlingue en Asie du Sud-Est. Dans un club de nuit à Phnom Penh, il fait la connaissance de Sreykeo, une cambodgienne dont il tombe amoureux en dépit du fait que la jeune femme se prostitue et est atteinte du SIDA.

À Berlin, l’aéroport désaffecté de Tempelhof, jadis pièce maîtresse du programme hitlérien de réarmement, sert aujourd’hui de centre d’hébergement d’urgence pour les demandeurs d’asile. Ces vastes hangars s’organisent en ville miniature

Le terrible chaos d’une fin de guerre où plus rien ne résiste, où le meurtre se fait « jouissif », où l’on ne s’interro- ge plus, pas même sur le chef de meu- te… Une dimension parabolique en mise en garde pour le présent ?

La balade de deux jeunes ados au cœur des Dolomites qui se lan- cent à l’assaut d’un sommet dont la légende raconte qu’il offre à ceux qui l’atteignent de miraculeuses guérisons. Entre Amélie, jeune Berlinoise, soumise à de violentes crises d’asthme, et Bart, qui vit dans une ferme locale, la complicité n’est pourtant pas évidente à l’origine…

Berlin 1929 : l’entrée dans la modernité, les tensions politiques, les fêtes enivrantes, le luxe et la grande misère font de cette métropole mondiale un creuset vibrant tout en contrastes. Cette série restitue l’ambiance de la capitale la plus palpitante des Années folles, une ville pleine de tentations et d’abîmes sur fond de spéculation et d’inflation. Grimme-Preis 2018

Une adaptation très libre du roman de Anna Seghers (publié en 1944) qui traitait du temps d’attente, à Marseille, d’un hypothétique bateau qui emmènerait des victimes de opposants au persécutés par le nazisme vers un refuge imprécis. Petzold transpose, délocalise dans le temps et l’espace et nous ramène aux jours d’aujourd’hui…

wp ecommerce - e-commerce wordpress